Anatomie de l'oreille
Fonctionnalités

Anatomie de l'oreille

Rédigé par Dr Mary Lowth

Revu par Dr Helen Huins

Vos oreilles font le travail remarquable de vous permettre d’entendre une vaste gamme de sons, du plus bas au plus puissant. Pour ce faire, l’oreille transforme l’énergie sonore en signaux électriques que le cerveau peut interpréter. Vos oreilles aident également à maintenir votre équilibre.

Structure de l'oreille

L'oreille est grossièrement divisée en trois parties. L'oreille externe (externe) comprend la partie visible (appelée pinna) et la structure en forme de tube étroit - le canal auditif. Au bout du canal se trouve le tympan. Cela sépare l'oreille externe de l'oreille moyenne. Le tympan est une membrane étroitement étirée, un peu comme la peau d’un tambour.

L'oreille moyenne est un petit compartiment rempli d'air qui se trouve dans le crâne, entre le tympan et l'oreille interne. À l'intérieur se trouvent les trois plus petits os du corps, appelés malleus, incus et stapes. Ces os sont connectés les uns aux autres. Le dernier membre du groupe, Stapes, entre également en contact avec l'oreille interne. L'espace aérien de l'oreille moyenne se connecte à l'arrière du nez par la trompe d'Eustache, un tube étroit pouvant laisser entrer ou sortir de l'air. Cela peut également permettre à des infections comme le rhume de se propager de la gorge et du nez aux oreilles.

L'oreille interne est composée de deux composants: la cochlée et le système vestibulaire. La cochlée est impliquée dans l'audition, tandis que le système vestibulaire aide à l'équilibre.

227.gif

La cochlée est une chambre en forme d'escargot remplie de liquide. Il est tapissé de cellules sensorielles spéciales appelées cellules ciliées, sensibles au son. Les poils ont des longueurs différentes et chacun répond le mieux à une hauteur de son particulière (la hauteur d'un son est sa note de musique). Ces cellules transforment les ondes sonores en signaux électriques, qui sont ensuite envoyés de la cochlée vers la région auditive du cerveau via le nerf cochléaire.

Le système vestibulaire est constitué d'un réseau de tubes en boucle, trois dans chaque oreille, appelés canaux semi-circulaires. Ils font une boucle dans une zone centrale appelée le vestibule. Le système vestibulaire détecte les mouvements à travers des cellules sensorielles spéciales qui s'activent lorsque vous inclinez ou bougez votre tête. Le système vestibulaire est très sensible aux petits mouvements de la tête. Si vous effectuez des mouvements importants, rapides ou prolongés (par exemple, en tournant sur place), ils peuvent mettre un certain temps à se calmer par la suite. C'est pourquoi la salle peut sembler continuer à tourner lorsque nous cessons de tourner. Le système vestibulaire envoie des signaux au nerf vestibulaire, qui rejoint le nerf cochléaire et transmet des signaux électriques au cerveau.

Comment entendez-vous?

Des ondes sonores sont créées lorsque l'air vibre. Pour entendre, l’oreille doit transformer le son en signaux électriques que le cerveau peut interpréter. La partie externe de l'oreille (le pavillon) canalise des ondes sonores dans le canal auditif. Lorsque les ondes sonores atteignent le tympan, elles le font vibrer. Les vibrations du tympan provoquent également le déplacement des petits os de l'oreille moyenne. Le dernier de ces os, les stapes, transmet les vibrations à la cochlée à travers une autre membrane.

Lorsque la cochlée reçoit les vibrations, le fluide qu'elle contient se déplace. Lorsque le fluide se déplace, les cellules sensorielles créent un signal électrique. Ce signal électrique est envoyé au cerveau. Des zones spéciales du cerveau reçoivent ces signaux et les traduisent en ce que nous appelons son.

Vos oreilles créent des signaux électriques représentant une extraordinaire variété de sons. Par exemple, la vitesse à laquelle le tympan vibre varie selon les types de son. Avec des sons graves, le tympan vibre lentement. Avec les sons aigus, il vibre plus vite. Cela signifie que les cellules ciliées spéciales de la cochlée vibrent également à des vitesses variables. Cela provoque l'envoi de différents signaux au cerveau. C’est l’un des moyens par lesquels nous pouvons distinguer un large éventail de sons.

Comment gardez-vous votre solde?

L'équilibre est maintenu non seulement par le système vestibulaire présent dans vos oreilles, mais également par vos systèmes visuels et sensoriels. Si l'un de ces systèmes est endommagé, vous risquez d'avoir des vertiges ou une perte d'équilibre.

Le cerveau utilise le système visuel pour nous aider à nous orienter. Le système vestibulaire détecte à la fois les mouvements circulaires et les mouvements en ligne droite. Cela inclut des actions quotidiennes telles que s'arrêter, démarrer ou tourner. Le système sensoriel garde une trace du mouvement et de la tension de nos muscles et de nos articulations. Il surveille également la position de notre corps par rapport au sol. Le cerveau reçoit des signaux de tous ces systèmes et traite les informations recueillies pour produire une sensation de stabilité.

Les tubes et les sacs dans le système vestibulaire sont remplis de liquide. Lorsque nous bougeons la tête, ce fluide bouge aussi. Le système vestibulaire contient également des cellules sensorielles spécialisées. Le mouvement du fluide provoque la flexion de ces cellules sensorielles. Ce changement se traduit par un signal électrique qui est acheminé, via un nerf, vers le cerveau pour interprétation.

Une fois que le cerveau a interprété les signaux comme un mouvement, il contrôle vos yeux afin qu'ils continuent à fournir des informations sur votre position. Le cerveau envoie également des signaux à vos muscles afin qu'ils contribuent à assurer l'équilibre, quelle que soit la position de votre corps.

Si les signaux envoyés au cerveau par le système vestibulaire ne correspondent pas à ceux que les yeux et le système sensoriel envoient, des vertiges et un mal des transports peuvent en résulter. Cela peut arriver, par exemple, si vous voyagez sur un bateau mais que vous regardez le bateau plutôt que l'horizon. Vos yeux voient que vous ne bougez pas par rapport au bateau, mais vos oreilles et votre corps peuvent sentir que vous bougez. C'est la différence entre les deux qui cause le mal des transports.

Quelques troubles communs de l'oreille

  • Barotrauma de l'oreille.
  • Vertiges positionnels paroxystiques bénins.
  • Infection de l'oreille (otite externe).
  • Infection des oreilles (otite moyenne).
  • Cérumen.
  • Dysfonctionnement de la trompe d'Eustache.
  • Oreille de colle.
  • Labyrinthite et névrite vestibulaire.
  • La maladie de Ménière.
  • L'otosclérose.
  • Tympan perforé.
  • Perte auditive chez les personnes âgées (presbyacousie).
  • Acouphènes.

Visitez nos forums

Rendez-vous sur les forums des patients pour rechercher le soutien et les conseils de notre communauté conviviale.

Rejoignez la discussion

Névrome acoustique

Occlusions de l'artère rétinienne